mardi 5 mai 2009

Soirée Béton Boulouze 5 - La musique de l' amour - Playlist

Nous y revoilà! je serai à jour à la fin de cet article.
Dans cette session nous avons étudié l' amour par la musique. Voici une playlist commentée.

Part 1 - Les grands lovers

Barry White - You' re the first, the last, my everything
Ce mec te fais l' amour doucement et il te tiens dans ses bras après l' acte.

Julio Iglesias - Vous les femmes
Julio lui c' est plus le séducteur malin qui est déjà reparti draguer avant de prendre sa douche...

Marvin Gay - You' re the one for me
Rien à dire, c' est le parfait lover, beau, poli...

Serge Gainsbourg - Je t' aime, moi non plus
Le moche qui choppe des mannequins à tours de bras. A mon sens le plus classe de tous. Cette chanson me plait beaucoup car elle ne dégouline pas de sentiments surfaits.

Part 2 - Les chansons d' amour se ressemblent toutes

J' ai exploité la théorie musicale selon laquelle l' enchainement de 4 accords (ou cadence) I - V - VI - IV est à la base de nombreux tubes. On peut bien sûr transposer cette cadence et l' arranger à souhait. Je me suis inspiré d' un groupe qui a fait une vidéo bien rigolote: Le groupe Axis of awesome. Evidement dans les morceaux originaux, les arrangements et les tonalités changent, écoutez en quelques uns...

Elton John - Can you feel the love tonight
Richard Marx - Right herer waiting
U2 - With or without you

Part 3- Mon top 4 des slows pourris


Traumatisé par le moment slow dans les boums, je tenais à le faire, voici mon résultat:

1. Dire straits - Your latest trick (le morceau qui m' a fait haïr le saxophone)
2. Brian Adams - Please Forgive me
3. Santana - Europa
4. Procol Harum - A wither shade of pale

Non seulement ces morceaux sont chiants, mais en plus on nous a bassiné avec pendant des année alors que ça n' en valait vraiment pas la peine.

Part 5 ...... étude de cas.....ou.... Acharnons nous sur Michel Sardou (une fois de plus)

Je m' étais déjà acharné sur l' ami Michel dans mon exposé sur le succès. J' ai recommencé, je recommencerai encore. Cette fois je me suis attaqué à sa chanson "Je vais t' aimer" qui est, n' ayons pas peur des mots, une merde. Qu' on ne vienne pas me dire que "lui au moins, il a fait des tubes". Je préfère mourir enterré vivant sous une tonne d' excréments plutôt que de chanter ça... non merci! Je mettrai peut être le texte en ligne un de ces quatres, c' était plutôt du ressenti sur ce coup, là... j' ai un peu brodé, mais j' écrirai un truc "construit" sur Sardou un jour, promis.

Voilà pour celle ci,

See you next month!